Semaine du 27 mars au 2 avril 2023 : BONJOUR TRISTESSE

Chaque semaine, retrouvez les coups de cœur du 5e Lieu !

Commencer de vivre, et aussitôt s’obstine la question de mourir. Cette perspective qui est un puissant moteur de vitalité et de créativité induit certaines œuvres plus particulièrement propres à nous aider à appréhender cet impensable de la finitude et de l’absence.

Deuils discutés et disputés, pleurs aux êtres chers, « jamais plus » photographique, vanités en variétés, sont au programme d’une semaine à finir sourire aux lèvres et jambes en feu à contre-pied de la Tristesse Contemporaine.

THÉÂTRE : MON ABSENTE – PASCAL RAMBERT

TNS – Koltès

Du mardi 28 mars au jeudi 6 avril 19h (relâche dimanche 2 avril)

30€ à 6€ / Prévente : Billetterie du TNS au guichet, par téléphone au n° 03 88 24 88 24, en ligne à l’adresse https://www.tns.fr/

L’auteur et metteur en scène Pascal Rambert écrit spécialement pour les six actrices et cinq acteurs qu’il réunit ici sur scène. Mon absente est une pièce chorale, où des personnages sont rassemblés par la perte d’un être cher. Dans un espace plongé dans le noir, aux limites indistinctes, surgissent des corps, des mots. Dix personnes sont là pour s’adresser à l’absente. Quels liens existent, à la fois entre elles et avec cette absente ? Au travers de leurs souvenirs, des paroles échangées, de l’évocation de moments poignants ou infimes, une vie se recompose. Dans ce travail de mémoire, où jaillissent des contradictions, des interprétations et réécritures, se dessinent aussi les portraits des êtres en présence. Le souvenir est vivant et agissant, force de projection.

Toutes les ressources en ligne du TNS : https://www.tns.fr/

PROJECTION : JUSTE LA FIN DU MONDE – XAVIER DOLAN

Star

Lundi 27 mars 18h15

Tarifs cinéma / Prévente : caisse du cinéma

Vainqueur du Prix du Jury du Festival de Cannes 2014 avec Mommy, Xavier Dolan remporte deux ans plus tard le Grand Prix avec un film d’un tout autre genre. Soit l’adaptation de la  pièce de 1990 écrite par le dramaturge Jean-Luc Lagarce, tout en non-dits et en tensions fraternelles, portée par les plus grandes stars du cinéma français.

Après douze ans d’absence, Louis, écrivain à succès, rend visite à sa famille. Son retour est accueilli avec enthousiasme par sa mère et sœur cadette Suzanne, qui admire sa capacité à s’émanciper. Du côté de son frère Antoine qui ne cesse de se disputer avec sa compagne Catherine l’atmosphère est davantage au ressentiment. En quête de vengeance ou d’un bonheur illusoire, chacun vit dans son monde, projetant ses regrets ou ses frustrations sur Louis, renvoyé dans cette impossibilité à communiquer à son isolement et à l’impossibilité des adieux.

Un film choisi par le ciné-club du Gymnase Jean Sturm.

Les ressources en ligne des cinémas Star et Star St Ex : https://www.cinema-star.com/

EXPOSITION : CHAMBRE NOIRE – LA VIE DANS UN ATELIER PHOTOGRAPHIQUE EN ALSACE (1880-1945)

La Trézorerie

18 février – 31 mars

Entrée libre

Découvert par hasard : un fonds de 150 plaques de verre au gélatinobromure d’argent issues d’un atelier photographique en Alsace entre 1900 et 1945.

Imaginez poussez la porte, au petit matin, de cet atelier photographique alsacien, installé dans une des rues ou ruelles de la région, comme il y a 100 ans… Montez l’escalier en colimaçon d’immeuble sombre, jusqu’au palier partagé et entrez délicatement  pour ne pas déranger la séance en cours. Partez à la rencontre de ces individus disparus, aux regards profonds, aux attitudes particulières, figés par la prise de vue et le temps de pose, face au photographe portraitiste et sa chambre photographique sur pied.

Prenez la place, le temps d’un instant, de celui qui immortalisa ces moments, ces vies, ces histoires entre 1880 et 1945 dans une Alsace partagée, chahutée, bouleversée…

L’évènement en détail sur Facebook: https://www.facebook.com/latrezorerie/

EXPOSITION : MEMENTO VIVERE – HERVÉ BOHNERT

Galerie Jean-Pierre Ritsch-Fisch

17 février – 14 avril

Entrée libre

Né en 1967, Hervé Bohnert vit et travaille à Strasbourg. Figure de la scène artistique contemporaine, ses œuvres sont présentes notamment dans la collection Antoine de Galbert, la collection Volotou encore la collection de la Fondation Francès.

Son indépendance et sa technique, lui ont permis de développer une œuvre singulière basée sur une approche pluridisciplinaire autour de thématiques évoquant la mort, les iconographies religieuses, les vanités et les spectres des défunts.

Le bois, les photos et les objets anciens, l’albâtre, le tissu, datant parfois de plusieurs siècles, sont ses matériaux récurrents. La pratique d’Hervé Bohnert est une recherche permanente sur le lien entre la vie et la mort.

Suivez les actualités de la galerie sur Facebook : https://www.facebook.com/JPRitschFisch/

CONCERT : TRISTESSE CONTEMPORAINE

Laiterie

Mercredi 29 mars 19h30

18€ / Prévente : Billetterie du 5e Lieu au guichet /// Billetterie en ligne : https://www.artefact.org/

Joli patronyme pour ce trio comme l’on n’osait plus depuis les années 80 (il est emprunté d’un essai de Hippolyte Fierens Gevaert sur les courants moraux et intellectuels du XIXe siècle…). Narumi est japonaise, Maik est anglais, Leo est suédois ; c’est finalement à Paris que le trio se rencontre. Bruts et minimalistes, hypnotiques et catchy, pop et mélancoliques, ils se sont emparés des brumes du shoegaze, du krautrock et du madchester pour composer la bande-son d’une époque perdue dans la nuit. Aujourd’hui, United, le nouvel album produit par Lewis OfMan, chez Record Makers, est une navette spatiale emplie de musiciens métropolitains et excentriques qui fait passer leur musique dans la Club Culture, et les projette dans un nouvel eux-mêmes. Sourire aux lèvres et jambes en feu, la déprime n’est apparemment pas cette fois synonyme de tristesse contemporaine.

La programmation complète et actualisée de la Laiterie : https://www.artefact.org/