Ressources & Publications

Avant ou après votre visite du 5e Lieu, vous avez librement accès à différentes ressources et publications dédiées à l’architecture et au patrimoine.

Application

Monument Tracker est une application qui propose des circuits, des jeux (quizz, picathlon, chasses au trésor), des activités et l’accès à des points d’intérêt par géolocalisation. Elle est disponible en français, en anglais et en allemand. Sur iOS et Android.

Visiter

Pour poursuivre votre visite du 5e Lieu, nous vous invitons à découvrir l’offre des Musées de la Ville de Strasbourg. Par leur richesse et leur diversité, ils offrent une vision encyclopédique du patrimoine régional et rhénan.

Autour de la place du Château, quatre musées sont accessibles à quelques pas. Le musée de l’Œuvre Notre-Dame est consacré aux arts du Moyen Âge et de la Renaissance. Ses riches collections témoignent du passé prestigieux de la ville, qui fut l’un des plus importants centres artistiques de l’Empire germanique. Le Palais Rohan accueille trois musées. Le Musée Archéologique est l’un des plus riches dans le domaine de l’archéologie nationale et présente l’histoire antique de la région. Au Musée des Arts décoratifs, on peut déambuler dans les somptueux appartements du palais et découvrir les collections d’arts décoratifs strasbourgeois. Le Musée des Beaux-arts déroule un riche panorama de l’histoire de la peinture en Europe de ses débuts à 1870.

À proximité immédiate, le Musée historique offre aventure historique et ludique. Laissez-vous émerveiller par son trésor : le plan-relief de Strasbourg réalisé vers 1727. Le Musée alsacien propose au visiteur un parcours plein de charme à travers d’anciennes demeures strasbourgeoises et présente des milliers d’objets témoins de la vie rurale en Alsace.

Labels

Patrimoine mondial de l’Unesco : de la Grande-Île à la Neustadt

La Grande-Île, caractéristique de l’Europe rhénane, et la Neustadt, extension impériale conçue au 19e siècle, forment un ensemble urbain cohérent, structuré autour de la cathédrale, chef-d’œuvre majeur de l’art gothique. Cet ensemble urbain constitue un paysage unique formé, composé et mis en scène par les cours d’eau. Il se caractérise également par des influences germaniques et françaises qui ont permis la composition d’un espace urbain spécifique alliant les réalisations des grandes périodes significatives de l’histoire européenne.

La Grande-Île de Strasbourg a été inscrite sur la Liste du patrimoine mondial en 1988. Ce bien est étendu à la Neustadt depuis 2017.

Strasbourg, Ville d’art et d’histoire

Strasbourg appartient depuis février 2014 au réseau national des Villes et Pays d’art et d’histoire. Le ministère de la Culture, direction générale des patrimoines, attribue l’appellation « Ville ou Pays d’art et d’histoire » aux collectivités locales qui animent leur patrimoine. Il garantit la compétence des guides conférenciers et des animateurs de l’architecture et du patrimoine et la qualité de leurs actions. Des vestiges antiques à l’architecture contemporaine, les Villes et Pays mettent en scène le patrimoine dans sa diversité. Aujourd’hui, un réseau de 199 villes et pays vous offre son savoir-faire sur toute la France.

À proximité de Strasbourg : Mulhouse, Sélestat, Pays du Val d’Argent et Pays de la région de Guebwiller bénéficient du label « Ville ou Pays d’art et d’histoire ».

Le label du patrimoine européen

Le label est destiné à attirer l’attention sur des sites ayant joué un rôle essentiel dans l’histoire, la culture et le développement de l’Union européenne et l’Europe, et à mettre en lumière leur dimension européenne par des activités d’information et d’éducation. L’objectif est le renforcement d’un sentiment d’appartenance des citoyens, en particulier des jeunes, aux valeurs européennes. Le quartier européen de Strasbourg, site urbain qui répond parfaitement aux critères de l’Union européenne, a été labellisé en 2016.

Le label « Architecture contemporaine remarquable »

Le label « Architecture contemporaine remarquable » est attribué aux immeubles, aux ensembles architecturaux, aux ouvrages d’art et aux aménagements faisant antérieurement l’objet du label « Patrimoine du XXe siècle » qui ne sont pas classés ou inscrits au titre des monuments historiques, parmi les réalisations de moins de 100 ans d’âge, dont la conception présente un intérêt architectural ou technique suffisant.

À ce jour, 1392 immeubles, ensembles architecturaux, ouvrages d’art et aménagements sont labellisés.

Quelques exemples à Strasbourg : la Cité Rotterdam (1951-1953), la Cité-Jardin Ungemach (1924-1929), la Synagogue de la Paix (1958), le quartier de l’Esplanade (1961-1967), la Grande Percée (1910-1960), le Parlement Européen (1999), la COOP (actuellement en cours de rénovation dans le cadre du projet urbain Deux-Rives).